Google+

Le LUDION

Créateur d'émotions depuis 1976

Restauration d'une tabatiere Rochat à oiseau chanteur

Tabatière à oiseau-chanteur Frères ROCHAT à Genève (Suisse) – Vers 1820

A été vendu le 27 Novembre 2015 à Drouot salle 5, par l'étude COUTAU-BEGARIE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Prenez-la de la main droite.
Passez-la dans la main gauche.
Frappez-la.
Ouvrez-la.
Présentez-la à la compagnie.
Retirez-la à vous.

 

Cet extrait du noble exercice de la tabatière résume parfaitement le comportement social que suscite ce bijou, à la fois objet d’orgueil et de convoitise, enjeu majeur de distinction sociale.
Voyez par vous-même : posé devant vous, un coffret en or guilloché de rinceaux, ferme à miracle. À l’arrière, une trappe s’ouvre sur le logement du tabac, ou de la clef ; sur le dessus un cartouche délicatement émaillé d’un ravissant bouquet de fleurs est ourlé d’un rang de perles fines.
Sur l’impulsion du doigt, le médaillon s’ouvre ; l’oiseau multicolore jaillit, bat des ailes, sa tête tourne de droite et de gauche, et une fois rassuré, ouvre le bec et lance son chant. Puis disparait, comme il est venu.

Œuvre des frères Rochat, mécaniciens de charme de la vallée de Joux, fournisseurs des cours impériale et royales d’Europe, et à travers Jaquet-Droz et Jacob Frisard, de la cour de Chine, cette mécanique de haute précision nous émerveille tant par son efficacité que par sa poésie.
Mécanisme à fusée et cames empilées, pour prolonger la durée du chant.

 

En parfait état de condition et de fonctionnement, clef d’origine.
Poinçon de marque (FR dans un ovale) sur la platine portant le N° 422. Poinçon d’orfèvre illisible.
78 x 52 x 26mm

 

Estimation sur demande / estimate upon request +33 607 151 169